l'asile.fr


Le débat de merde

url : https://www.20minutes.fr/societe/3308883-20220615-bac-2022-face-mot-ludique-lyceens-detresse-vraiment-manque-vocabulaire




« Selon vous, le jeu est-il toujours ludique ? »

=

« Selon vous, le jeu permet-il toujours de s'amuser ? »

OU

« Selon vous, le jeu est-il toujours de l'ordre du jeu ? »


La deuxième est plus méta, son sens diffère de la première: le jeu ne sert il pas à autre chose en somme ?


La question est mal posée, point.

Les cons: ceux qui posent des questions pas claires.


Dernière modification le 17/06/22 à 17:51 par Pisto
vendredi
17 juin 2022 à 17:42
 
 

#2

Ben du coup moi je trouve le sujet intéressant avec pas mal d'ouvertures. Je ne vois pas ce qui te pose problème
Pourquoi la question est mal posé ?
Tu préfère les question fermées ?


Dernière modification le 17/06/22 à 21:52 par gwendal
vendredi
17 juin 2022 à 21:51
 
 

Selune
#3 Budmo !

Le commentaire de la doctorante en sciences du langage est intéressant :

"Le vocabulaire a changé. Il ne recouvre pas les mêmes zones et les mêmes âges.
Une personne âgée connait-elle le terme "disrupter" ? Ou "distanciel" ? Pour autant, dit-on de cette même personne âgée que son niveau de français dégringole ?"


Dernière modification le 18/06/22 à 19:10 par Selune
samedi
18 juin 2022 à 18:42
 
 

Selune a écrit
Le commentaire de la doctorante en sciences du langage est intéressant :

"Le vocabulaire a changé. Il ne recouvre pas les mêmes zones et les mêmes âges.
Une personne âgée connait-elle le terme "disrupter" ? Ou "distanciel" ? Pour autant, dit-on de cette même personne âgée que son niveau de français dégringole ?"


completement d'accord..

Mais pour le coup ici ludique n'a jamais vraiment eu un sens clair. Moi j'aurais pas forcément compris à 100% le sens de la question. et quand tu sais qu'un HS peut te faire vriller ta note..


samedi
18 juin 2022 à 22:32
 
 

carwin
#5 sprattus sprattus

Au final, la commission d'harmonisation aura relevé toutes les notes; les mômes n'ont aucune raison de s'angoisser.


dimanche
19 juin 2022 à 13:31
 
 

D'ailleurs même on dissocie depuis pas mal de temps différents types de jeu



On remarquera qu'il y une sorte de totologie à parler de jeu "ludique" si on se refere à la 2eme défintion: "Jeu de l'ordre du jeu"

mais alors pourquoi demander si un jeu est toujours ludique, si dans le sens commun, la réponse est non puisqu'on l'a déjà défini par d'autres propositions: éducatif et pédagogique.

d'ailleurs je pense que si "ludique" a disparu du vocabulaire, c'est peut etre pour une BONNE RAISON, que justement son sens premier à perdu de sa définition claire. En somme, l'intelligence collective l'a rayé du vocabulaire. Et que ce sont ces boomers de merde, persuadés d'avoir la BONNE éducation, qui ne comprennent rien à ce qu'ils racontent eux même et vocifèrent contre une génération "perdue" (cf Pascal Praud)


Dernière modification le 20/06/22 à 10:21 par Pisto
lundi
20 juin 2022 à 10:17
 
 

Le RN, des candidats populaires !

url : https://www.lemonde.fr/elections-legislatives-2022/article/2022/06/20/a-arles-le-nouveau-depute-rn-accuse-d-usurper-sa-particule_6131256_6104324.html

quand t'en es à* usurper une particule d'aucun aimerait faire disparaitre.. c'est que vraiment tu cherches un certain électorat, que tu veux te placer comme tel ou que t'es un gros con social. Ou les 3.

* si je fais pas de faute d'ortho ici, quelqu'un peut il me stipuler la règle de prononciation qui impose de ne pas faire la liaison entre le "s" de "es" et le "à" ?

Voilà merci, donnons un regain d'intérêt pour chaque tread !


lundi
20 juin 2022 à 16:59
 
 

#8

Sur le coup je ferme ma gueule


lundi
20 juin 2022 à 21:53
 
 

Selune
#9 Budmo !

Pisto a écrit

quand t'en es à* [...]

* si je fais pas de faute d'ortho ici, quelqu'un peut il me stipuler la règle de prononciation qui impose de ne pas faire la liaison entre le "s" de "es" et le "à" ?



La règle générale (facile) : On fait la liaison entre deux mots quand le premier se termine par une consonne et le deuxième commence par une voyelle.

MAIS. Le français et ses exceptions, c'est toujours un bonheur... Donc 3 types de sous-cas influent la règle générale :

1 - Les obligatoires : tu les fais tout le temps, pas d'exception
2 - Les interdites : tu ne les fais jamais, pas d'exception
3 - Les facultatives : tu les fais parfois (en général en langage soutenu), mais c'est open bar, tu as le droit de ne pas les faire

Maintenant, le grand moment : quand est on dans chaque catégorie ?

1 - Obligatoire :
Entre un déterminant et le mot qu'il détermine.
Entre un adjectif et le nom
Entre un pronom sujet et le verbe
Entre un verbe et le pronom sujet inversé
Entre un pronom complément et le verbe
Après le 'est' du verbe être
Après une préposition, un adverbe ou une conjonction d'une longueur d'une syllabe

2 - Interdite
Entre un nom au singulier et le mot qui suit.
Entre un verbe 2e personne sing. et le COD.
Entre le participe passé et son complément.
Après un pronom sujet inversé.
Entre un groupe nominal sujet et le verbe
Après la conjonction 'et
Devant un 'h' aspiré
Après les adverbes interrogatifs

3 - Facultative
Entre un nom au pluriel et l'adjectif qui le suit.
Après les verbes (être, aller, avoir, devoir, falloir, pouvoir, vouloir) et le mot suivant

C'est un résumé, mais ça couvre l'essentiel des cas.

Have fun !


mardi
21 juin 2022 à 15:00
 
 

l'est fort ce Selune, c'est même pas un copié/collé


mardi
21 juin 2022 à 15:24
 
 

La question est effectivement trop vague. Un élève un peu trop réac pourrait aussi la lire comme "le jeu est-il encore ludique, ou a-t-il dégénéré" ?

Mais au-delà de ça, les analyses d'un "niveau de vocabulaire" supposé des élèves et les cris d'orfraie qu'on en tire doivent se plier à des analyses de masse rigoureuses, pas juste à des "jeunes sur twitter".

Les jeunes lisent plus one piece que balzac : et alors ? La majorité du vocabulaire alambiqué (et par ailleurs ronflant) des Balzac et des Zola que je lis, je ne l'utilise juste jamais dans mon quotidien. D'autre part j'ai appris à lire avec des BD et je me tapais des 20 en dictée à répétition.

Les jeunes ne lisent plus : ont-ils remplacé la lecture par une autre occupation ? Autrement dit, leur champ de compétence s'est-il déplacé ?

Les jeunes arrivent-ils toujours à se faire comprendre sans équivoque sur tous les sujets ? Autrement dit, leur manque de vocabulaire supposé entraîne-t-il une inadaptation à la vie en société ou non ?

Leur vocabulaire est-il jugé par rapport à un référentiel "de boomer", ou par rapport à un référentiel neutre qui prend en compte l'évolution lexicale de la société ?


Et pour finir, je vous ressors ma phrase préférée dans ce genre de situation : "Maîtriser l'orthographe jadis ne nous a pas empêché de subir deux guerres mondiales, alors gaffe à ceux qui vous disent qu'on était plus intelligents avant".


mardi
21 juin 2022 à 19:25
 
 

Selune
#12 Budmo !

Pisto a écrit
l'est fort ce Selune, c'est même pas un copié/collé


A vot' service !

hohun a écrit
Et pour finir, je vous ressors ma phrase préférée dans ce genre de situation : "Maîtriser l'orthographe jadis ne nous a pas empêché de subir deux guerres mondiales, alors gaffe à ceux qui vous disent qu'on était plus intelligents avant".


Je ne pense pas qu'on était plus "intelligents" avant (selon ce que l'on met derrière cette notion, la réponse peut varier). Mais l'enchaînement de questions est plus :

"est-ce que la culture permet d'améliorer le sort des êtres humains ?"
==> Si oui, "est-ce que la maîtrise de la langue en fait partie ?" + "Dans quelle proportion (vs les autres pans de la culture" ?"
==> "Quel est le bon équilibre entre pousser les gens à améliorer leur culture et devenir un connard élitiste ?"

Typiquement avec ces questions en tête, peut-on imaginer que des peuples plus cultivés ET plus intelligents (pas juste l'élite, l'ensemble) auraient 1) évité d'humilier économiquement l'Allemagne à la fin de la première guerre mondiale et 2) été moins antisémites ?

Malheureusement je n'en suis personnellement pas sûr, la morale étant en grande partie déconnectée de l'intelligence et de la culture... On reste des primates avec des dos argentés qui définissent les règles et les limites...


mercredi
22 juin 2022 à 11:18
 
 

Ha la fameuse tradition républicaine qui veut qu'un ministre fraichement nommé démissionne de son poste si il ou elle perd dans sa circo.

Donc on avait Amélie à la Transition écologique (sic.)



Après qu'elle ait choisi, maladroitement, comme parade anti nuppes de les traiter de dictatoro-fasho-destrcutro-anti républicain et donc perdue, ils l'ont mise dans un chapeau magique et... hop la même en blonde: Agnès coucouche-pannier




voilà, alors j'ai été médisant, pas tout à fait la même. Ils ont remplacé une banquière catho par une énarque néolibéraliste complètement pétée, ça valait le coup. Ha ces traditions qui ont un sens symbolique de masse mais aucun sur le fond... Car Amélie a perdu contre un nuppes et ils ont mis de quelqu'un encore plus libérale.


Dernière modification le 11/07/22 à 14:04 par Pisto
lundi
11 juillet 2022 à 13:50
 
 

Enfin, la NASA dévoile la première image du JWT !§






quelle belle image, on voit les galaxies et tout !§




Ha pardon on me dit dans l'oreillette que c'est l'image de Hubble prise y'a 30 ans, .. voilà la bonne :





quelle belle image, on voit les galaxies et tout !§


Bon je sais qu'il est mieux, mais je sais pourquoi.

Ce qui est drôle c'est que personne ne sait 'vraiment' pourquoi, la NASA leur file littéralement la même image et là y'a bug cognitif alors ils gardent les quelques infos qu'ils ont pris au hasard d'une interview pourrave d'un "astrophysicien" lambda: elle est plus résolu et en plus ça a prit 12h au lieu de 10 jours.. woaa c'est fort.

J'ai même entendu sur France Info un journaliste dire: le téléscope le plus PUISSANT du monde. Alors déjà c'est faux et con car ça veut rien dire "puissant" et de deux même si on devine ce qu'il veut dire.. bah non, pas du tout: un réseaux de télescope sur Terre peut être bcp plus "puissant"

C'est marrant quand même comment marche la propagande, par auto suffisance de soit même.

Bref, un gars normal aurait dit: "10 milliards et 27 ans de recherche pour ça !!§". Il aurait tort* mais il serait bcp moins cons que les autres.

* enfin pas tout à fait..


Dernière modification le 12/07/22 à 19:25 par Pisto
mardi
12 juillet 2022 à 16:23
 
 

#15

Panneau solaire ? Voiture électrique ? Éolienne ?
On va arrêter les débats de merde ou pas ?
Il n'y a rien qui se rapproche de l'écologie dans ce que je viens de citer.
On peux revenir à la réalité et arrêter d'alimenter une nouvelle économie industrielle qui croit avoir trouve une porte de sortie.
On va arrêter de privatiser nos moyens de production d'énergie pour enfin avancer, et arrêter de détruire nos ressources. Mais putain pas un journal pour parler de cela, et faire comprendre aux personnes de ne pas aller vers le privé, mais encourager nos entreprises historique et demander les retour à la nationalisation.
Arrêtons la privatisation de tout les moyens de transport, de production d'énergie, de fourniture de l'eau courante et nous allons aller bien mieux.


mardi
30 août 2022 à 20:40
 
 

#16

Je déplace le sujet du chat pour avoir plus de ligne.
Carvin en effet tu n'as rien compris à mon discours. Moi l'éducation nationale j'y connais pas grand chose à part ce qu'elle ma appris ou pas , et j'en garde une très mauvaise expérience, mais on parle d'un autre temps ou pas, mais ce n'est pas le sujet.
Le sujet c'est toi. Tu semble comme plein de profs ne plus supporter votre condition. Ben tu m'étonne. J'entend tellement de critique des profs autour de moi par des parents qui semblent en savoir plus que vous sur l'éducation de leurs enfants. Mais du coup il faut penser à toi. Oui en effet après vous c'est la fin. Mais il ne faut pas culpabiliser de quitter un système qui n'a aucune soutiens pour toi. Une fois le système tombé, il va renaître de ses cendres. Et toi tu passe à autre chose. Je vais être dur, mais tu n'as aucuns espoir actuellement de soutient des parents et j'ai trop souvent j'ai l'impression de ton encadrement.
Le problème du publique c'est que vous avez l'impression et c'est normal d'être un indispensable pour soutenir un système qui n'existe plus.
Il y a actuellement deux solutions, soit vous rentrer en guerre et vous faite une grève massive et nationale pour retrouver une reconnaissance et que l'opinion puisse comprendre votre malaise mais tu nous as fait comprendre que les syndicats ne sont plus présent et que vous n'êtes plus solidaire entre vous, et que les profs n'était même plus de gauche. Donc c'est mort. Alors la deuxième solution c'est de passer dans le privé et dans le privé c'est pas la fête, mais au moins tu peux faire ce que tu veux dans un paysage actuel très favorable à l'emploi.
Encore une fois moi je ne fais que constater ce j'entend autour de moi et pour ton sujet.
Et je peux t'assurer que si tu passe dans le privé. Tu va détester les petit fonctionnaire et je parle de façon plus large qui passent leur temps à te mettre des bâtons dans les roues pour un point vigile mal placé.


mercredi
05 octobre 2022 à 21:13
 
 

url : https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/10/28/la-france-subit-une-vague-de-chaleur-inedite-par-son-intensite-et-sa-duree-pour-une-fin-d-octobre_6147646_3244.html


Mais où est passé l’automne ? Alors que la France affiche des températures dignes de la fin août, avec des pointes à 30 °C, la fréquentation bat son plein sur les plages, les terrasses restent bondées et certaines villes connaissent toujours des nuits « tropicales », supérieures à 20 °C.


mon dieu l'horreur !!

Il fait bon avec une pluie par semaine. Non seulement c'est cool mais vu le prix de l'énergie cette année, c'est plutôt un MIRACLE !

ils veulent quoi? que les gens comprennent plus rien à l'écologie à vouloir faire tout entrer dans la case "catastrophisme" ?

J'attends avec impatience les débats: "le réchauffement climatique, vraiment un problème ou une bénédiction ?"

Les gens cracheront sur le GIEC et on finira par comprendre que l'écologie ne se trouve pas QUE là, voir que c'est le problème mineur de l'écologie de demain.


Dernière modification le 28/10/22 à 13:22 par Pisto
vendredi
28 octobre 2022 à 13:18
 
 

la désinformation quotidienne :

url : https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/11/07/a-yaounde-des-partisans-de-paul-biya-celebrent-ses-quarante-ans-a-la-tete-du-cameroun_6148793_3212.html

ha quand on parle du Cameroun. Pour la majorité des français il s'agit d'un pays, comme les autres, colonisés par la France, comme les autres, dont la France a rendu sa souverrainté comme les autres.

Le pays, qui a acquis son indépendance de la France en 1960 et, pour une petite partie anglophone dans l’ouest, du Royaume-Uni en 1961


Le rôle de la France quand on parle de Paul Biya? en une phrase:

des centaines de manifestants pacifiques, dont M. Kamto lui-même, emprisonné neuf mois sans procès en 2019 et libéré seulement après d’intenses pressions internationales, notamment de la France.


Haha.

Le Cameroun n'était pas une colonie française. C'était une colonie allemande passée sous protectorat français après 14/18 (et un peu anglais). D'après la convention officielle, elle aurait du rendre sa totale indépendance au Cameroun dans la foulée. Mais évidemment: non.

Voyant les velléités indépendantistes arrivées, elle s'empressa de mettre un larbin à la solde française puis Paul Biya, qui avec l'aide des barbouzes français, seraient responsables de milliers de morts, exécutions sommaires pendant la guerre civile... qu'on appelle "guerre civile" comme on appelait "événements" en Algérie pour ne pas parler de la réalité: une guerre de réelle indépendance.

Voilà le lien entre Paul Biya et La France.

Et les gens s'étonnent qu'ils cocuttent tous avec la Russie maintenant.


Dernière modification le 08/11/22 à 09:32 par Pisto
lundi
07 novembre 2022 à 14:16
 
 


Répondre au sujet

Vous devez être identifié pour participer à ce topic.