l'asile.fr


5

Toujours pas de problèmes avec les armes aux États-Unis

de gwendal , le 05 août 2019 à 20:17 - (lemonde.fr) - 4 commentaires
250 fusillades et pas de problèmes avec les armes?

Proposer une brève

Détail des votes

Il y a 5 pour et 0 contre. Ce qui fait au total 5 votes.

À lire cette semaine...

je vois pas ce qu'on peut attendre d'un mec qui a dit que si les spectateurs du Bataclan avait été armé, il n'y aurait pas eu de tuerie.

Il a raison, y'en aurait comme chez lui, tous les jours, mais, effectivement, peut être pas celle ci.


En tout cas Trump arrive à dire qu'il s'agit de malades "très très" mentaux tout en requierant la peine capitale et son application le plus rapidement possible. Mais même aux USA, le 8eme amendement proscrit les exécutions des malades mentaux (même si cela est arrivé dans l'histoire récente)


mardi
06 août 2019, 13:35
 
 

Un peu tendu les américains

https://www.cbsnews.com/news/times-square-panic-crowd-thinks-backfiring-motorcycle-mass-shooter/


mercredi
07 août 2019, 11:08
 
 

groove_salad
#3 hOrny Lettuce

"De manière plus inattendue, il a dénoncé « l’idéalisation de la violence » qui serait, selon lui, un trait distinctif de la société américaine et se manifesterait en particulier dans des jeux vidéo jugés « atroces et sinistres »."
Ah tiens.


"Elle a tort la petite: vu sa tronche, une sodomie à la moutarde est ce qu'elle peut espérer de mieux."
plantmann, Poète maudit.
mercredi
07 août 2019, 19:12
 
 

Pisto a écrit :
Un peu tendu les américains

https://www.cbsnews.com/news/times-square-panic-crowd-thinks-backfiring-motorcycle-mass-shooter/

Mince cela me donne une idée. Si je flingue un petit branleur sur une mobylette sans pot d'échappement il y a peut-être moyen que je m'en sorte


- les fautes
mercredi
07 août 2019, 19:32
 
 


Ajouter un commentaire

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

# 18:58:19
# 18:58:11
(Pisto) tient un sujet intéressant si y'en a qui veulent parler de la liberté d'expression
# 09:51:45
(Selune) 09:50:50 Et les riches se sont toujours bien entendus sur la nécessité de cliver les pauvres. Les quelques fois où ils n'ont pas réussi, ça s'est mal passé pour eux.
# 09:50:50
(Selune) 09:33:04 Je pense que le coeur du problème est effectivement plutôt là. Sur la répartition verticale (riches/pauvre) plutôt qu'horizontale (pauvres français vs pauvres étrangers)
# 09:34:00
(hohun) Et puis l'immigration intensive, de quoi parle-t-on ? Non parce que la France a toujours été une terre d'immigration intensive.
# 09:33:04
(hohun) Même avant la crise des migrants, des millions de Français vivaient dans la misère. Dans un pays du top 10 mondial. La scission c'est entre riches et pauvres, pas entre Français et migrants.
# 09:32:14
(hohun) D'autre part les problèmes n'arrivent pas seulement maintenant. Dieu merci les pauvres ont accès à la sécu et au RSA, mais c'est à peu près tout ce qui les différencie d'un migrant économique.
# 09:26:10
(hohun) Et il faut aussi arrÊter de p'enser en termes binaires. Il n'y a pas un "eux" et un "nous". Plus dans une économie mondialisée où quand j'achète mes pompes je bute un gamin dans une usine au Bangladesh.
# 09:23:29
(hohun) Faut voir que l'immigration ne sera jamais endiguée, à part si on passe 100 % fascistes. Les mecs sont déjà prêts à mourir pour venir ici, alors passer une frontière, tu penses bien qu'ils en ont rien à carrer. Le renfermement est une solution illogique.
# 09:19:16
(hohun) Faut aussi voir que ça fait des siècles que la France et les pays riches vivent sur un système très bien rôdé d'exploitation généralisée. On ne devrait pas être aussi riches ni aussi puissants.
lire la suite de la tribune