l'asile.fr


7

Jeudi: Un attentat à Barcelone

de Akshell , le 17 août 2017 à 18:36 - (liberation.fr) - 2 commentaires

Proposer une brève

Détail des votes

Il y a 7 pour et 0 contre. Ce qui fait au total 7 votes.

À lire cette semaine...

À vrai dire, c'est heureux qu'il n'y ait eu que 13 morts vu la quantité de gens qui se trimballent sur la rambla...


vendredi
18 août 2017, 09:08
 
 

Selune
#2 Budmo !

hohun a écrit :
À vrai dire, c'est heureux qu'il n'y ait eu que 13 morts vu la quantité de gens qui se trimballent sur la rambla...


Justement, ça colle aux roues, ça ralentit... Bon, allez, cassez-vous les touristes, laissez la ville aux vrais Barcelonais ! :-D


samedi
19 août 2017, 00:12
 
 


Ajouter un commentaire

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

# 21:31:07
(Pisto) Putain mais vous allez le débarquer cet enculé de Pépi !§
# 21:29:48
(Pisto) "Les barrières du passage à niveau ne se seraient pas baissés, selon un témoin" Alors on peut se poser la question des protocoles d'enquête en France.
# 21:29:13
(Pisto) 21:23:40 reprenons : "D'après les premiers éléments de l'enquête, les feux de signalisation fonctionnaient et les barrières étaient abaissées au moment de la collision." et juste après :
# 21:24:51
(Repiemink) bus scolaire bien sûr, pas le bus du groupe de scrabble de Millas
# 21:23:40
(Repiemink) putain le bus coupé en 2 :/ [url]
# 20:27:54
(Cyp) 16:56:44 Et la Suisse c'est du poulet ?
# 19:56:54
(gwendal) Qui débarquent
# 19:56:45
(gwendal) Ta région est étonnante repie comme la Charente d'ailleurs. C'est une région super agréable, mais il faudrait supprimer la moitié de la population de cas sociaux pour en profiter. Sans parler de l'été ou tu as le reste des cas sociaux de la France
# 17:03:32
(Pisto) bon au moins tu peux te croire en plein coeur de la guerre des gangs de Los Angeles quoi. Un braquage au pompe c'est autre chose que du racket de rue quand même
# 17:01:42
(Pisto) protestants? ha mais juste de la décadence de païen hérétique. Ne cherches pas plus loin
lire la suite de la tribune