l'asile.fr


Le truc dans l'article plus pourrit du jour

Bon alors, suite à notre et chaud fourré avec Ceacy sur la terminologie du tread et le principe de réciprocité entre celle ci et le sujet qui lui incombe, j'ai décidé, pour prévenir tout ex posterium malentendus, d'un tread qui ne parle pas de l'article en lui même mais de ce qui est dit In Vitro

et vis et versa et boulon.

Pour faire clair, ici c'est pas pour se moquer des journalistes et/ou papiers mais de l'actualité.

Une sorte de poubelle pour Brêves si on veut.

url : http://www.lemonde.fr/europe/article/2018/05/02/eta-annonce-avoir-dissous-toutes-ses-structures-dans-une-lettre-a-un-journal-espagnol_5293452_3214.html?xtor=RSS-3208


« ETA a décidé de mettre fin à son cycle historique et à sa fonction, mettant un terme à son parcours. En conséquence, ETA a dissous complètement toutes ses structures et considère son initiative politique terminée »,


j'adore le terme "initiative politique terminée", y'a quasi aucun mot de juste.

De toute façon avec leur têtes de Justin Bridou reconverti au KKK et un logo fait main par un gamin de 5 ans



ils allaient pas allez bien loin.


Dernière modification le 02/05/18 à 17:05 par Pisto
mercredi
02 mai 2018 à 16:35
 
 

url : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/attentat-du-bataclan-des-victimes-et-des-familles-portent-plainte-pour-%c2%abnon-assistance-%c3%a0-personne-%c3%a0-p%c3%a9ril%c2%bb/ar-AAynCrf?li=BBoJIji&ocid=mailsignout

et donc la citation de jour (concernant l'intervention des militaires qui étaient devant le bataclan) :

il est impensable de mettre des soldats en danger dans l’espoir hypothétique de sauver d’autres personnes


Bravo, non mais bravo... ça suinte la logique et le bon sens.

Quand même dommage que seul UN flic de la BAC soit intervenu tout SEUL .. juste incroyable.

En faite les sentinelles sont juste là pour férer les petits poissons, les gens drogués qui les attaquent aux couteaux. bon c'est déjà pas mal


Dernière modification le 08/06/18 à 16:10 par Pisto
vendredi
08 juin 2018 à 16:08
 
 

Haaaa ben non mais cela me semble complètement logique. La formation d'un militaire de base n'a absolument rien à voir avec une intervention ou il y a plus de civiles que de personnes à neutraliser.
Si tu as fais ton service de base, tu sais parfaitement que tu es déjà incapable de tuer une personne, sauf si tu n'a pas le choix, et encore moins d'en ce type de situation.
À mon avis ils aurait été capable de tuer plus de civils que de terroristes.
En gros tu prend un mec lambda et tu lui donne un automatique et tu lui dis va butter du terroriste qui a été entraîné à tuer. Ben non cela ne fonctionne pas.
Une intervention doit être coordonnée, on ne fait pas n'importe quoi, les militaires présent ne sont pas fait pour mourrir devant les balles. C'est pour cela que le GIGN existe.
Je comprend la peine des familles, mais bon faut quand même arrêter les conneries. Les militaires qui patrouilles dans Paris sont des militaires de base, les autres sont en intervention.
Ce n'est absolument pas leur but de faire une intervention aussi compliquée. À une époque les militaires qui faisait les patrouille n'avait les pas des fusils chargés. Il avait leurs munitions dans les poches histoire de pas faire une grosse connerie. Je n'ai pas si c'est encore le cas


Dernière modification le 08/06/18 à 19:39 par gwendal
vendredi
08 juin 2018 à 19:29
 
 

Selune
#4 Budmo !

Ouais. Donc en gros ils ne servent à rien. Donc soit on les retire, soit on les laisse et ils agissent.

"L’un des militaires lui aurait également indiqué qu’il ne pourrait engager le feu, faute d’avoir reçu un ordre en ce sens"

...


samedi
09 juin 2018 à 00:06
 
 

Gwendal faut arrêter de faire de la fausse rhétorique.. si t'es militaire et que t'entends que y'a un massacre (pas une prise d'otage, un massacre..) et bein t'y vas, le gars de le BAC n'était pas formé non plus, il en a fumé un avec une arme de poing...mais... ha non pardon suis je bête, c'est vrai j'oubliais les règles d'engagement des militaires de Bosnie et du Rwanda.. quand y'a un massacre on fait rien.

my bad.

Mais faut relire la phrase doucement et bien y réfléchir pour y comprendre son non sens:


il est impensable de mettre des soldats en danger dans l’espoir hypothétique de sauver d’autres personnes


peut être qu'il faut la lire 100 fois, mais normalement l’absurdité te saute aux yeux au bout d'un moment (je crois que le mot "impensable" y joue beaucoup).


Dernière modification le 09/06/18 à 11:15 par Pisto
samedi
09 juin 2018 à 10:39
 
 

Un militaire n'intervient pas de lui même sans ordre, et heureusement.
C'est pas des cowboys les mecs. Tu rentre pas dans un milieu fermé en tirant sur n'importe qui.
Pendant mon service j'ai eu un seul exercice à l'intérieur. Je peux te dire qu'il faut être sacrément entraîné pour pouvoir faire les choses correctement et moi on était en entraînement.
Leur intervention aurait pu être catastrophique.
Et ne jamais oublier qu'un militaire au même titre qu'un flic, ne sont pas payés pour se faire tuer.
Donc on envoi pas n'importe qui comme cela au combat.
Les groupes d'intervention sont fait pour cela, et ne pas faire de conneries. Et savent garder leur sang froid.


samedi
09 juin 2018 à 14:51
 
 

Oui donc les militaires sont incompétents dans ce genre de situation et ne servent donc à rien, on est d'accord.


gwendal a écrit
Donc on envoi pas n'importe qui comme cela au combat.
froid.


Sans ironie, tu paraphrasais presque le général Boulanger après 1870: " La guerre est une chose trop sérieuse pour la confier à des militaires "


Maintenant faut se mettre dans la peau d'un gars du bataclan, piégé dans la salle qui abat méthodiquement pendant 2h et qui aurait su que 7 militaires et la BAC était dehors mais qu'il attendait les ordres pour entrer.


Dernière modification le 10/06/18 à 18:41 par Pisto
dimanche
10 juin 2018 à 18:35
 
 

Pisto a écrit
Sans ironie, tu paraphrasais presque le général Boulanger après 1870: " La guerre est une chose trop sérieuse pour la confier à des militaites


Encore une fois tu parle de guerre, et dans le cas présent on ne parle pas de guerre.

Je veux bien aussi me mettre dans la peau d'une mère qui a perdu son enfant sous les balles d'un militaire français au Bataclan.
Imagine le bordel à l'intérieur. Et le nombre de personnes capables d'avoir assez de sang froid pour ne pas tirer sur n'importe qui, mais en plus il faut être un tireur hors norme.
Ce n'est pas le niveau d'un militaire de base. Il faut quand même remettre les choses à leur place. Il y a dans l'armée des niveau de personnes qui sont destinées à des missions spécifiques. Et dans le cas présent c'est du même niveau que rentrer dans un avion pour flinguer des terrorites.


dimanche
10 juin 2018 à 20:20
 
 

Selune
#9 Budmo !

gwendal a écrit Il y a dans l'armée des niveau de personnes qui sont destinées à des missions spécifiques.


Et le militaire dans la rue, donc, sa mission, c'est... ?


Dernière modification le 10/06/18 à 23:57 par Selune
dimanche
10 juin 2018 à 23:56
 
 

gwendal a écrit
Encore une fois tu parle de guerre, et dans le cas présent on ne parle pas de guerre.

[↨...]

Ce n'est pas le niveau d'un militaire de base.



Non rompu à intervenir en zone urbaine, non préparé à faire face à un massacre en intérieur, non autorisé à intervenir quand un acte clairement terroriste est en œuvre...

... Oui je comprends ton point du vue, donc on est d'accord, ils servent simplement à rassurer faussement les gens tout en étant la cible de déséquilibré qui leur donne un alibi de par leur uniforme. Et comme on l'a vu, la BAC est plus efficace et n'a aucun rapport avec l'opération sentinelle.

Génial comme tactique "anti terroriste"


Dernière modification le 11/06/18 à 17:48 par Pisto
lundi
11 juin 2018 à 00:08
 
 

Alors un petit piège socio politique .

Comment rendre tout à fait normal une politique de "tolérance zéro" immigration (ce qui n'est pas exacte car ils ne tirent pas encore à vue comme Israel*) ?

En détournant leur raisonnement par jeux d'empathie:

1er temps: vous créez des centres de rétention, ou chenille dans le jargon et vous y enfermez tout le monde
2eme temps: la population se pose un peu de questions sur la façon dont sont détenus des familles entières
3eme temps: ça devient chaud alors vous faites une loi ultra batarde, digne d'un teuton qui aurait pas eu son café la matin
4ème temps: vous rétropédalez sur ce point et laissez jouer la relativité qui marche toujours très bien et finalement tout le monde sera content.


url : https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/06/21/les-principaux-points-du-decret-trump-mettant-fin-aux-separations-des-familles_5318593_3222.html?xtor=RSS-3208

Après ça, même faire un mur ça devient limite une cause humanitaire.

* surtout qu'en toute logique ils devraient se tirer dessus.


Dernière modification le 21/06/18 à 10:33 par Pisto
jeudi
21 juin 2018 à 09:40
 
 

Au-delà de tout ça, j'ai vraiment du mal à discerner si la politique girouetto-dépendante de Trump est le fait d'une folie ou d'un jeu politique savamment orchestré. Dans tous les cas, il s'en dégage une ambiance de confusion complète qui n'est pas bonne.


jeudi
21 juin 2018 à 10:02
 
 

hohun a écrit
Au-delà de tout ça, j'ai vraiment du mal à discerner si la politique girouetto-dépendante de Trump est le fait d'une folie ou d'un jeu politique savamment orchestré. Dans tous les cas, il s'en dégage une ambiance de confusion complète qui n'est pas bonne.


je sais pas en tout ça montre à quel point, les mauvaises connaissances que nous pouvons avoir en économie, géostratégie, immigration etc. donnent à ce type de comportement schizophrène une légitimité qu'on peine même à appréhender (et qui donne une large place aux manque d'empathies et donc aux réactions extrémistes, si ce n'est j'm'en-foutisme).


Dernière modification le 21/06/18 à 12:54 par Pisto
jeudi
21 juin 2018 à 12:28
 
 


Répondre au sujet

Vous devez être identifié pour participer à ce topic.