l'asile.fr


Un film que vous n'avez pas aimé.

Déjà un film avec Will Smith, les sondages sont formels: t'as 97% de voir de la merde (2% pour le prince de Bel Air et 1% pour MiB)


Alors que les visiteurs, même si le 2 était déjà beaucoup moins bien que le 1 (Merci qui? merci le casting), on pouvait espérer un petit truc.


Dernière modification le 15/01/18 à 11:21 par Pisto
lundi
15 janvier 2018 à 11:17
 
 

Alors il faut prendre quelques critères en compte, notamment que Les Visiteurs 1 est inattaquable car c'est le film de mon enfance, et que je trouve que le 2 est un nanar tout à fait savoureux. Par contre, le 3, malgré quelques vannes, est pénible.

Aussi, je suis parfaitement ouvert à la critique même la plus venimeuse, car sinon je ne posterais pas que j'ai vu de tels films ! Tu peux donc te déchaîner, ceci est mon core livré pour vous.

Quant à Bright, vu la masse de buzz (publicitaire et négatif) qu'il s'est pris, ce ne serait pas être 3.0 que d'avoir ignoré que c'était un mauvais film.


lundi
15 janvier 2018 à 11:28
 
 

Gingembre
#963 Affreudisiaque

Bright c'est le truc Netflix où des elfes blancs chient sur des humains noirs qui chient sur des orques bleus ?


mardi
16 janvier 2018 à 09:23
 
 

Ouais. C'est subtil comme une kalash dans une école primaire.


mardi
16 janvier 2018 à 12:49
 
 


Geostorm

Ça me rappelle ce film japonais, entre Shibari et scatologie, une femme attachée, suspendue au bout d'une corde se retrouve avec l'anus bourré de plusieurs litres de lait, puis la nature faisant son œuvre elle se met à expulser une diarrhée jaunâtre qui se met à la propulser comme une toupie. Sauf qu'à la place de la femme on a un réalisateur, auteur, producteur, le film est tellement mauvais qu'il arrive à être moins cohérent qu'un film de Michael Bay. Pleins d'effets spéciaux pour des scènes impressionnantes mais fadasses, dénuées de tout contexte émotionnel, voire de tout contexte tout court. Les rares enjeux dramatiques sont démontés en 2 minutes, et s'enchainent sans queue ni têtes. Les scènes sont convenues, copier-coller d'autres films sans la moindre cohérence. C'est une purge.


dimanche
21 janvier 2018 à 20:45
 
 

J'aimerais me foutre de ta gueule pour avoir regardé un truc pareil mais je viens de me rappeler que j'ai regardé les visiteurs 3.


lundi
22 janvier 2018 à 00:46
 
 

The film's original release date was March 25, 2016. In August 2014, Warner Bros. canceled the March 2016 date and replaced it with Batman v Superman: Dawn of Justice (2016).

C'est mauvais signe quand Batman v Superman est considéré plus prometteur que ton film.


lundi
22 janvier 2018 à 01:17
 
 

The Cloverfield Paradox.

Si quelqu'un vous propose de regarder ce film, arrêtez immédiatement de le fréquenter, il vous veut du mal.


dimanche
11 février 2018 à 01:24
 
 

The Square

de Ruben Östlund



Après le super Snow Therapy Ostlungmachin revient plus qu'en forme avec exactement le même déchet visuel et intellectuel.

Aucune critique ou réflexion de l'art contemporain comme promis. Non Il reprend seulement le thème qu'il affectionne : la gène dans toutes les situations les plus débiles, pathétiques, invraisemblables.

Son film ne critique pas l'art contemporain, il l'est dans toute sa vacuité.

Certains plaideront (principal argument de la presse qui a aimé) une bonne mise en scène et de beaux plan séquence. Non non c'est du branlage de mis en scène ou les effets de caméra ne portent jamais aucun propos, c'est juste pour faire jolie (surtout qu'il ne crée rien, il se sert de l'architecture du lieu de tournage, si y'a un artiste c'est architecte paslui). Et si un plan séquence c'est fixé une caméra sur un objet pdt 1h oui alors oui, rien à redire du magnifique travail d'artiste. Ou alors "un acting de talent" .. mais y'a rien à jouer du tout, tous les personnages sont vides.

Ajouter à ça qu'il dure 2h30 et j'espere que vous ne perdrez pas votre temps.

Palme d'Or ? c'est à vous faire regretter les Oscars:




5 ans d'âge mental, ça colle avec son talent.

(faut aussi le voir à Cannes, essayer comme un animateur de guinguette à faire rugir les stars dont les gloussements ne prouvent que la soumission totale des spectateurs devant une scène)


Dernière modification le 07/03/18 à 15:37 par Pisto
mardi
06 mars 2018 à 23:31
 
 

Probablement la plus grosse daube que j'ai eu l'occasion de voir cette année, avec une fin totalement improbable (et la pire que l'on puisse proposer, dans le style).

Mom and Dad (Horreur, 2018).

Une adolescente et son petit frère doivent survivre pendant 24 heures à une hystérie de masse aux origines inconnues incitant les parents à se retourner violemment contre leurs enfants.


Pour ma défense, je dirais que je me suis fait abuser par la note de rottentomatoes (4 étoiles sur 5) et bien sûr, le retour de Nicolas Cage sur les écrans (je garde en mémoire Arizona Junior, Sailor et Lula, Lord of War et Birdy, donc je l'aime bien quand même).



Le trailer est cool pourtant ...


mercredi
14 mars 2018 à 18:14
 
 

Dans ses bons films, tu oublies The Wicker Man, un film coup-de-poing-dans-la-gueule compliant :



Bon film de merde j'entends.


Dernière modification le 14/03/18 à 18:21 par hohun
mercredi
14 mars 2018 à 18:20
 
 

Le Vent se lève

de Ken Loach



Bon ok, il ne mériterais peut être pas là mais avec un palme d'or, faut bien compenser un peu.

Je trouvé ridicule

- la mise en scène des 2/3 du films qui font passer les anglais pour des fous sanguinaires et les irlandais pour des justiciers. Que ce soit faux ou non n'est pas le sujet mais emprisonner le spectateur dans ce genre d'émotion ne montre que la faiblesse de l'intrigue et pire, de l'Histoire (chose dont je me fous dans des films tel que Braveheart où le conte dépasse l'idéologie).

-le coupage du film. Vous verrez 1h30 de tuerie improbable et vous sauterez ensuite directement dans une histoire, certe un poil plus intéressante, mais du tout emmener correctement ni même correctement expliquer. Bref, une belle élipse en plein milieu du film dont il faudra un bon quart d'heure pour recomprendre qui est qui et qui fait quoi dans tout ce bordel. Je soupçonne la production d'avoir fait pression pour laisser toutes les scènes de violence, quitte à tuer le film mais je n'en sais rien.

- l'essai Loachien d'y mettre un peu de politique social comme si il devait y apposer sa signature, même mal travaillé et quasiment peu intelligible.

- les Deus ex machina qui interviennent régulièrement pour relancer l'intrigue de façon improbable

- la fin, tellement bateau et évidente mais tellement hors de propos (*SPOIL*: le gars va faire fusiller son frère en 1 jour pour ne pas vouloir révéler une cachette d'arme, même pas sûr que la gestapo était aussi expéditive)

- le jeu d'acteur où seul Cillian Murphy s'en tire parfaitement

Bon après c'est bien filmé, les reconstitutions sont bonnes, y'a une bonne atmosphère générale du temps et de l'espace fait avec un minimum de budget et quelques bonnes scènes (j'en ai compté 2)

bon c'est sûrement plus de la déception que de l'énervement mais zut, c'est vraiment le film pour te tirer ta pauvre larme de spectateur en essayant vaguement d'y ajouter une intrigue.

Ou alors j'aime décidement vraiment pas Ken Loach. Quelqu'un pourrait me citer un film qu'il a aimé de ce gars, à part
I, Daniel Blake et The Angels' Share ?

- aie aie aie, vais me faire griller ..


Dernière modification le 19/03/18 à 10:48 par Pisto
lundi
19 mars 2018 à 10:21
 
 

J'ai beaucoup aimé the angel's share, mais Daniel Blake, malgré toutes ses qualités, est excessif dans son larmoiement.


lundi
19 mars 2018 à 10:48
 
 

groove_salad a écrit
HHhH.
The Man with the Iron Heart.



Très bon film.


de Cédric Jimenez


NEIN NEIN NEIN NEIN NEIN Groove !

imgur.com/sMQoX48


HhHH est l'exemple parfait de c'est biopic fade qui jongle entre la docu fiction mal travaillée et de mauvais goût, le cinéma de mis en scène zélée et une narration digne d'un éditeur de Wikipédia. Mais venant de Jimenez c'est pas étonnant, il fait de l'action et du thriller mais dans un film historique, on vomit.

Tout ce qui aurait pu en faire un bon film est mis à la poubelle. Si vous aimez l'HhHHistoire et les bons films, passez votre chemin: les personnages sont fades et évidemment caricaturaux (c'est la base d'un navet), les scènes s’enchaînent dans un classicisme de mis en scène désolant.

Comme lorsque Heydrich donne le rapport de la solution finale à Himmler sur son lit de mort (?) et que ce dernier l'étreint avec une petit larme (le dossier) ou que lorsque un des deux tueurs de Heydrich abandonne l’envi de s'échapper et l'autre lui rétorque "Et ton rêve d'Amérique alors?", là j'avoue, j'ai rit du ridicule du film.

De toute façon même avec du talent, c'est impossible de traiter TOUTE cette histoire en long métrage! fallait choisir l'angle: soit Hendrich, soit les tueurs, soit le massacre de Lidice (ici traité en 50 sec, de manière extrêmement malhabile au regard de sa signification nazienne) mais pas tout, c'était infaisable.

-Heinrich ? Un postiche !?

- c'est Heydrich !

Désolé Groove, j'suis souvent d'accord avec toi mais là, peux pas !


Dernière modification le 09/04/18 à 12:22 par Pisto
lundi
09 avril 2018 à 09:44
 
 

Gingembre
#975 Affreudisiaque

Groove je te le dis tranquillement et en toute amitié: la prochaine fois que tu kiff un film que j'ai pas aimé, je saute dans le premier train pour Eindhoven pour venir te pèter tes putains de genoux à coup de barre de fer

Cordialement

Bisous

Pisto


lundi
09 avril 2018 à 14:36
 
 

non, pas les genoux, les dents, c'est notre ligne rouge.

Non mais je regrette que sur un sujet aussi "intéressant" et dramatique, le réalisateur s'arrête sur la forme (et encore) et non sur le fond. On apprend rien ni ne discerne clairement les facettes des personnages et on s'arrête à une mise en scène vue et revue. Par comparaison (n'est pas raison) on est au antipode de La Chute ou de La Liste de Schindler où tous les personnages sont terriblement crédibles et humanisés. Oui bon n'est pas Spielberg qui veut mais là on voit que c'est pas son projet, du tout.

Non juste de faire un thriller sur un drame historique, ça permet de limiter la casse dans le scénario et la réal et je trouve ça terriblement malhonnête.


- Tiens pisto, calme toi..

https://i.imgur.com/ebzYjZq


Dernière modification le 09/04/18 à 16:05 par Pisto
lundi
09 avril 2018 à 14:45
 
 

Sans un bruit

de John Krasinski (c'est le mari d'Emily Blunt qui joue avec elle dans le film, c'est important)



Si on faisait visionner la scène d'ouverture du film à 50 enfants et on leur demandait de l'écrire en entier, sûre que 49 écriraient la même histoire.

Voilà son pricinpal problème, c'est qu'il n'y aura AUCUNE surprise. Et qui dit pas de surprise, dit pas d'intrigue intéressante.

Le rythme et le montage est foireux. On sait au milieux du film ce qui pourrait faire fuire la menace mais on va se taper 1h à regarder les personnages essayé de le trouver aussi. C'est juste con et encore une fois, çà pête complètement l'intrigue.

On comprend rien à la diagèse du film (pourquoi? comment? début? fin?) mais c'est la mode maintenant de te foutre dans une histoire sans histoire alors bon, allons y ! (mais généralement, les films brillants qui le faisaient, le faisait POUR UNE BONNE RAISON, pas pour faciliter le scenar)

Il manque tellement d'intrigue qu'a un moment je me suis dit qu'il s'agissait en faite d'une métaphore sur les rapports familiaux ou alors la place du bruit dans notre société et que la fin allait tout dévoilé (un peu comme les rapports sociaux dans Signes). Mais non, évidemment.

Bref il est simple, sans intrigue, un film d'horreur comme il en existe 100 et vous passerez également votre temps à vous dire qu'à leur place, jamais vous auriez fait ce qu'ils font, ce qui est dérangeant pour le niveau d'intelligence du scénario.

Alors oui le jeu d'acteur est très bon comme beaucoup le souligne, les personnages sont bons et les émotions passent très bien. Mais un bon jeu d'acteur sans bon film, c'est complètement inutile.

Allez y uniquement si le genre vous plait. Vous passerez peut etre du bon temps.


Dernière modification le 08/08/18 à 02:14 par Pisto
mercredi
08 août 2018 à 01:51
 
 

Et qui dit pas de surprise, dit pas d'intrigue intéressante.


Ça c'est un critère personnel, l'un n'exclut pas l'autre dans l'absolu.


mercredi
08 août 2018 à 10:34
 
 

hohun a écrit
Et qui dit pas de surprise, dit pas d'intrigue intéressante.


Ça c'est un critère personnel, l'un n'exclut pas l'autre dans l'absolu.


Pour un film d'horreur/thriller, c'est mieux.


Dernière modification le 08/08/18 à 11:04 par Pisto
mercredi
08 août 2018 à 11:04
 
 

Escobar
de Fernando León de Aranoa



Avec Javier Bardem et Penélope Cruz, on se dit que ça va pas être pire.

Bon c'est pas que c'est pire, c'est pas le navet du siècle, mais c'est juste nul. Et surtout grand dieu pourquoi? pourquoi il a fallut que le réalisateur choisisse l'angle de l'amante star des JT colombien narcissique et stupide pour narrer l'Histoire d'Escobar (et en voie off messieurs et dames ! ce qui est particulièrement ridicule pour le propos du film). Et cette seule mauvaise idée incompréhensible détruit à lui seul un quelconque intérêt à toute l'Histoire.

Sans parler que ce cinéma de genre qui joue sur les succès d'autrui et particulièrement sur le succès de Narcos (qui est 1000 fois mieux en terme de réal) m’énerve un peu dans sa malhonnête. Surtout que le petit sous titre sur l'affiche : Oubliez tout ce que vous croyez savoir est bien là pour essayer de convaincre ceux qui connaissent déjà le sujet. Mais non, c'est pire qu'une page wikipédia son film: aucun personnage n'est réellement bien traité ou de façon intéressante, c'est qu'une série de caricature simpliste.

Bref si vous avez vu Narcos, ne regardez pas ce film, c'est inutile, vraiment

Si vous avez pas vu Narcos et que ça vous intéresse, regarder la série et pas ce truc sans odeur.

Ils ont même réussi à enlaidir Pénélope, c'est inhumain !


Dernière modification le 03/09/18 à 22:53 par Pisto
lundi
03 septembre 2018 à 22:46
 
 

Selune
#981 Budmo !

Pisto a écrit
Ils ont même réussi à enlaidir Pénélope, c'est inhumain !


Alors ça, ça c'est grave ! On peut mettre à mal le scénario, tricher avec l'Histoire, mentir sur l'intérêt, mais enlaidir Penélope ?!


mardi
04 septembre 2018 à 09:03
 
 

D'ailleurs il me semble qu'on ne parle pas assez de Madame Escobar dans Narcos, qui est quand même un joli bout de gourgandine.


mardi
04 septembre 2018 à 09:23
 
 

Sobibor
de Konstantin Khabenskiy



Christopher Lambert jouant un chef SS du camp d'extermination de Sobibor .. comment ne pas être curieux ? (oui j'avoue en faite, c'est pas dur)

Bien mal m'en a pris:

Alors je spoil une scène et vous comprendrez tout de suite le niveau:

Cricri oblige deux juifs qui travaillent devant lui à s'embrasser. Puis il s’énerve tout seul et criant tel un aliéné, leur raconte pourquoi il "tue les juifs". Tenez vous bien c'est parce qu'il était fou amoureux d'une juive mais que son papa était anti sémite et leur a donc interdit de se marier. Du coup la coquine est parti en Amérique et (par la force de la logique) il a donc décidé de tuer les juifs mais prenant les deux prisonniers à parti (qui doivent se demander si ils ne sont pas trompé de plateau), il se demande si c'est à cause d'elle ou son papa qu'il en est arrivé là.


Ensuite tout s'enchaine et ça devient très très malaisant ...

Christophe, arrête .. arrête .. prend ta retraite, vraiment. Et Konstantin Khabenskiy, arrête aussi, tiens. Tu n'avais pas fait grand chose mais c'est bon là.


Dernière modification le 27/11/18 à 23:08 par Pisto
mardi
27 novembre 2018 à 22:35
 
 

Selune
#984 Budmo !

Pisto a écrit
Christopher Lambert


Je me suis arrêté là.


mardi
27 novembre 2018 à 22:50
 
 

et oui je sais, en même temps j'ai arrêté 15 min après cette scène qui sa 1ere scène... la 2eme est tout aussi conne.


Dernière modification le 27/11/18 à 23:26 par Pisto
mardi
27 novembre 2018 à 22:55
 
 

Je savais pas qu'il tournait encore. Le dernier film que j'ai vu avec lui c'était Hercule et Sherlock, qui est de toute évidence un bien meilleur film.


mercredi
28 novembre 2018 à 07:11
 
 

Gingembre
#987 Affreudisiaque

Disez pas de mal de Raiden svp


mercredi
28 novembre 2018 à 10:10
 
 

Bon je vous spoile la 2eme scène de Cricri qui arrive juste après celle déjà racontée parce que c'est marrant quand même:

Cricri n'a pas aimé le regard d'un prisonnier juif et se demande donc naturellement "Pourquoi il est encore en vie?"
Il lui demande alors de débiter un tronc d'arbre en moins de 5 minutes (genre concours de bûcheron) sinon il le tuera et 1 personne sur 10 dans le camp (ha bah une rupture quand ça fait mal, ça fait mal hein)
Contre l'attente de notre anti héro (mais pas des spectateurs), le prisonnier y arrive et se permet même de refuser la pomme que Cricri lui tend comme un piège ou un défi (tu as faim hein? tu l'as veut la pomme?) et là cricri, qui a du se gourer de script et reprendre une réplique d'Highlander, lui balance:
"J'en ai pas fini avec toi !"
J’attendais fermement "il ne peut en rester qu'un"

bah tu m'étonnes ...

Je sais pas si je le continu un peu juste pour m'abrutir ou pas, j'hésite.


Dernière modification le 29/11/18 à 09:41 par Pisto
mercredi
28 novembre 2018 à 13:14
 
 

NCIS Los Angeles... il a eu un rôle récurrent.


mercredi
28 novembre 2018 à 19:34
 
 

Mission Impossible: Fall out
de Christopher McQuarrie



McQuarrie continue sa carrière dans le secteur touristique en nous faisait voyager de Berlin au Cachemire en passant à Paris et Londres sans que le lieu est un quelconque intérêt pour l'intrigue ni même amener de nouveaux personnages.

Mais je dois avouer qu'au milieux du film, avec toutes les scènes bien tournées dans Paris dont celle où notre héro sauve une french policewomen plutôt pas mal



j'ai failli le mettre dans "presque aimé", même si tout crédibilité du scénario s’éteint quand Tom Cruise fait un tour de Rond point de la place de l'étoile à contre sens sans mourir, tout parisien sait que c'est impossible.


Et puis vint la 2ème moitié et la fin: enjeu de merde, intrigue à rien y piger. Ca saute tellement de twist en twist, qu'après une boucle complète, le scénar s'annule et tout revient comme au début.

Au moins ils ont arrêté d'essayer d'y mettre de l'humour foireux comme dans Rogue Nation .. ça le rend moins navet mais pas meilleur.


Dernière modification le 07/12/18 à 00:03 par Pisto
vendredi
07 decembre 2018 à 00:03
 
 


Répondre au sujet

Vous devez être identifié pour participer à ce topic.