l'asile.fr


Harcèlement: définition

url : http://www.francetvinfo.fr/societe/sur-le-hashtag-harcelementdomicile-des-femmes-temoignent-des-messages-deplaces-qu-elles-recoivent-dans-leur-quotidien_2021074.html?%23xtor=SEC-735-%5BFacebookAdsINfo%5D#xtor=CS1-746

définition:

Le harcèlement est un enchaînement d'agissements hostiles à répétition visant à affaiblir psychologiquement l'individu qui en est la victime. Ce type de comportement peut être habituel et impliquer le statut social et physique.


C'est pas le niveau de l'orthographe en diminution qui est alarmant de nos jours, mais bien ne plus connaitre la définition d'un mot.


mardi
17 janvier 2017 à 22:13
 
 

En fait c'est un harcèlement en ce sens que ça leur arrive régulièrement, certes pas par la même personne, mais assez pour être pesant.


mardi
17 janvier 2017 à 22:23
 
 

ha c'est ce que tu as lu? c'est vrai que c'est surement tous les jours qu'un technicien orange vient chez toi.
Et quelle agression !
Par message en plus !
Mon dieu !

Avant qu'on troll encore une fois, je ne dis pas que le harcèlement n'existe pas, je parle de l'article, uniquement, de l'article...

Si tu veux parlez du harcèlement, tu le fais bien. Sinon ça veut dire au mieux que tu t'en bas les couilles -mais ça buz-, au pire que c'est complètement con (ou l'inverse je sais pas)

Donnez une même définition a des choses TRES différentes, si on plus capable de définir correctement des mots, c'est bien le meilleur moyen de faire de la rhétorique stupide, biaisée et petit à petit d'avoir des débats stériles, entre sourds.

et çela vaut pour bien des définitions, la plus notable étant "Raciste". Permettant ainsi à certains de réduire certaines avancés anti préjugés à une campagne de censure de "politiquement correct".


Dernière modification le 17/01/17 à 22:44 par Pisto
mardi
17 janvier 2017 à 22:28
 
 

J'ai pas lu l'article en fait, j'ai juste vu la dernière partie du titre :p


mardi
17 janvier 2017 à 23:07
 
 

Sinon oui la fille en question en s'est pas faite harceler, de là à dire que c'est un complot pour augmenter la SEO de son blog, on serait tenté de franchir le pas...


mardi
17 janvier 2017 à 23:08
 
 

non mais même le mot "déplacé" n'a rien à faire là !



Dernière modification le 18/01/17 à 00:33 par Pisto
mercredi
18 janvier 2017 à 00:33
 
 

En même temps, est-il possible de parler d'un article ? Il faudrait aussi redéfinir le terme. Ce n'est qu'une brève rapide pour alimenter le buzz basé sur du pas grand chose.
Donc il n'est pas étonnant que l'on reprenne des termes extrêmes dans un morceau de gros rien, qui ne va nulle part.


mercredi
18 janvier 2017 à 08:13
 
 

Gingembre
#8 Affreudisiaque

Putain ce thread devient trop meta pour moi...


mercredi
18 janvier 2017 à 11:09
 
 

gwendal a écrit
En même temps, est-il possible de parler d'un article ? Il faudrait aussi redéfinir le terme. Ce n'est qu'une brève rapide pour alimenter le buzz basé sur du pas grand chose.
Donc il n'est pas étonnant que l'on reprenne des termes extrêmes dans un morceau de gros rien, qui ne va nulle part.



exactement.. malheureusement s'en ai un quand même... avec l'argument d'autorité qui va avec...

Monde de merde.


mercredi
18 janvier 2017 à 11:14
 
 

Pisto a écrit
non mais même le mot "déplacé" n'a rien à faire là !


Bah pour le coup si le message est déplacé. Tu voudrais utiliser quel terme ?


mercredi
18 janvier 2017 à 11:23
 
 

"Rebonjour c'est le technicien Orange. Juste pour vous dire que vous étiez très jolie et que vous avez un très beau sourire. J'ai pas osé devant mon collègue en formation. Et c'est pas très pro. Voilà, désolé pour la gêne…"


en tant qu'être humanoide vivant en société, je définirais ce message de .. disons.. sympathique ?


tu te fous de moi là ?

N'importe qu'elle humain sensé qui recevrait ça, homme ou femme serait flatté(e) et répondrait avec la même gentillesse.

Ca doit être une putain de conne qui n'a surement vu qu'un arabe de plus lui faire du gringue, et nous le savons très bien.


Dernière modification le 18/01/17 à 11:57 par Pisto
mercredi
18 janvier 2017 à 11:48
 
 

Je suis d'accord, mais dans l'absolu le message est déplacé car il est non sollicité et effectué dans le cadre d'un échange professionnel.


mercredi
18 janvier 2017 à 12:01
 
 

hohun a écrit
Je suis d'accord, mais dans l'absolu le message est déplacé car il est non sollicité et effectué dans le cadre d'un échange professionnel.


woaaw à ouais on en ai là... fait gaffe hohun, à toujours vouloir être cohérent dans son mauvais jugement (permets moi cette affirmation dans mon monde à moi), on devient bip

ça fait surtout mauvais scénar de film X non?


Dernière modification le 18/01/17 à 12:07 par Pisto
mercredi
18 janvier 2017 à 12:04
 
 


mercredi
18 janvier 2017 à 12:08
 
 

Harcèlement y'avait du concret, le harcèlement est REPETE: ce qui laisse la personne de s'exprimer une fois, même si on considère que 2 fois ça passsseee enccoorrre.

Alors, je sais que tu veux sortir par tous les moyens de ce thread mais ta définition que tu me fous au visage n'a aucun rapport et est surtout très subjectif.. Envoyer un message sympatique à une fille qu'on a rencontré de n'importe QUELLE façon n'est PAS impoli ou non conforme (meme dans le cadre hiérarchique j'entends! voire éducatif, mais ça tout le monde ne partage pas ce point de vue.. ). Si tu maintiens le contraire, arrêtons de discuter, nous ne voulons tout simplement pas vivre dans le même monde.


Dernière modification le 18/01/17 à 12:19 par Pisto
mercredi
18 janvier 2017 à 12:12
 
 

Gingembre
#16 Affreudisiaque

Pisto a écrit


exactement.. malheureusement s'en ai un quand même... avec l'argument d'autorité qui va avec...

Monde de merde.


Y'a des causes plus importantes que le harcèlement !


Dernière modification le 18/01/17 à 12:43 par Gingembre
mercredi
18 janvier 2017 à 12:43
 
 

Je ne vois pas pourquoi tu remets "harcèlement" dans la conversation, là on parlait du terme "déplacé" utilisé dans l'article.

Un employé qui se sert d'un numéro de téléphone acquis dans un contexte professionnel pour faire son biz personnel, oui, c'est déplacé. Pas méchant, pas vulgaire, pas harceleur, pas même néfaste en soi, juste déplacé.

La fille a donné son numéro pour qu'on lui offre un service, pas pour se faire draguer. Dé-pla-cé.


Dernière modification le 18/01/17 à 13:14 par hohun
mercredi
18 janvier 2017 à 13:12
 
 

hohun a écrit
Je ne vois pas pourquoi tu remets "harcèlement" dans la conversation, là on parlait du terme "déplacé" utilisé dans l'article.

Un employé qui se sert d'un numéro de téléphone acquis dans un contexte professionnel pour faire son biz personnel, oui, c'est déplacé. Pas méchant, pas vulgaire, pas harceleur, pas même néfaste en soi, juste déplacé.

La fille a donné son numéro pour qu'on lui offre un service, pas pour se faire draguer. Dé-pla-cé.




La fille est allé faire des courses, la fille est allé là et là, elle a fait ça et blabla.
ce n'est pas déplacé, c'est pas pro comme il le dit. Dire a une fille qu'elle est culbutable, c'est déplacé..ca NON malgré le fait qu'il est gené, malgré le fait qu'elle le dise !non ! non et renon bordel de chiotte de vie de merde ! c'est la vie bordel ! t'as des pbs d'internet, t'appelles quelqu'un, il a ton numéro et il peut t'envoyez un message: IT IS NOT DEPLACED !


Bientot y'auras 2 endroits sur Terre: les bars pour baiser et les zones de communication à distance.


mercredi
18 janvier 2017 à 14:14
 
 

Donc faire un truc pas pro dans un cadre pro, c'est pas déplacé peut-être ?


mercredi
18 janvier 2017 à 15:24
 
 

Bah oui:

Un étudiant peut tomber amoureux de sa prof de philo, hein macron? coquin va !

N'importe quel être humain, dans n'importe qu'elle cadre peut exprimer ses sentiments.

enfin c'est mon point de vue.

Et ce genre d'article pourrie c'est bien le syndrome le plus inquiétant du réseau social: Tu peux être un vrai porc et dire des choses déplacés si t'es dedans (Tinder etc..) et no problème. Mais on ne veut plus laisser les aléas de la vie faire parler et dragouiller les gens. C'est absurde. Encore une fois de mon point de vue.


Dernière modification le 18/01/17 à 15:44 par Pisto
mercredi
18 janvier 2017 à 15:41
 
 

Il est absolument clair pour moi que dans un cadre professionnel, le mec doit se limiter au professionnel.
C'est plus que déplacé pour moi. Il y a assez de pauvres types qui emmerdent les filles dans la rue, pour pas le faire en plus au téléphone.
Il est arrivé à n'importe qui ici j'imagine d'avoir un super contact avec une fille dans un cadre professionnel car le contexte fait que l'on vient aider, et que la personne est disposé à être agréable
Ce n'est pas pour cela qu'elle est prêt à sortir avec le premier technicien qui passe chez elle.


mercredi
18 janvier 2017 à 15:55
 
 

gwendal a écrit
Il est absolument clair pour moi que dans un cadre professionnel, le mec doit se limiter au professionnel.
C'est plus que déplacé pour moi.



quid des pourcentages de couple qui se sont rencontrés dans un cadre professionnel?


gwendal a écritIl y a assez de pauvres types qui emmerdent les filles dans la rue, pour pas le faire en plus au téléphone.


Nous sommes bien d'accord.. mais tu ne peux additionner deux faits qui n'ont rien à voir pour arguer contre un des deux. Surtout que je vois en quoi, ici, il l'emmerde...

gwendal a écrit
Il est arrivé à n'importe qui ici j'imagine d'avoir un super contact avec une fille dans un cadre professionnel car le contexte fait que l'on vient aider, et que la personne est disposé à être agréable
Ce n'est pas pour cela qu'elle est prêt à sortir avec le premier technicien qui passe chez elle.


mais elle n'est prête à rien du tout ! Je réponds: "oui vous êtes gentils mais moi je vous ai trouvé con et laid".
Ensuite je suis d'accord que la dragouille à ses propores codes sociaux et que tout objectivité est impossible à définir. On parle justement alors de phrase ou d'action déplacés: avoir des propos vicieux ou vulgaires. Harcèlement. Profiter de son statut hierarchique. OK. Et ormis ça, je peux admettre tout à fait que ça puisse la souler, elle, dans sa vision du monde ! OK mais c'est la vie, zut de flute là ! On ne peut pas demander à tout le monde de fermer sa gueule dans le seul but d'avoir l'illusion qu'on sera mieux, c'est pas vrai !

Mais dans le cas précis de l'article (simplement au vue de qui nous es raconté, l'histoire est peut être plus compliqué), je ne vois pas ce qui est déplacé. Pour moi, non, se servir de son cadre professionnel pour récupérer un numéro de téléphone n'est pas déplacé, enfin encore une fois en toute subjectivité. Et le paradoxe dans cette histoire c'est que le gars stipule qu'il n'a pas osé lui dire en face.. il doit etre pas bien malin parce que là oui, c'est un peu lourding de draguer une fille, chez elle dans son intimité ! Mais le fait d'envoyer un message après est bien la seule chose qu'il pouvait faire pour exprimer ses sentiments de manière la plus NON déplacé au monde..

Bientot quoi, on va virer les clodos parce qu'ils nous gênent à quémander des pièces tout le temps avec ces fameuses lois à la sarko ?

Parce que sinon allons y: faisons des lois mes bons ! Demain tout contact avec une personne que vous auriez rencontré fortuitement dans le cadre professionnelle sera sanctionné ! MAIS BRAVO ! Le monde sera sans doute plus beau et intéressant !

Les gens deviennent des trouillards de la communication réelle et voient des agressions partout, enfermés derrière leur téléphone.


Dernière modification le 18/01/17 à 19:42 par Pisto
mercredi
18 janvier 2017 à 16:09
 
 


à 1"27

tiens apparemment ça faisait déjà débat... avec toujours le même mot mal employé en tache de fond.

et elle porte réclamation à Orange.. haha.. c'est vrai, quelle bonne initiative. Quelle justice rendue !
J'espere que grace à elle un pervers sera mis hors d'état de nuire.


Dernière modification le 18/01/17 à 19:00 par Pisto
mercredi
18 janvier 2017 à 16:26
 
 

allez pour rigoler :


Dernière modification le 18/01/17 à 16:27 par Pisto
mercredi
18 janvier 2017 à 16:27
 
 

Je crois que ce genre de sujet montre à quel point la sphère mediatico-internet est à l'image d'un gosse de 14 ans, impossible de se concentrer sur un sujet précis et important (comme le vrai harcèlement). Dès qu'il aperçoit au loin une banal histoire de merde, il se laisse distraire pour son plaisir. Et tout comme un gosse, il ne sait même pas poser les bonnes questions.
DRAGUE ou HARCELEMENT? Bah oui c'est de la drague par définition et non ce n'est pas du harcèlement par définition. Abrutis.


mercredi
18 janvier 2017 à 20:33
 
 

ouais quand y'a du flottement je m'auto réponds.


mercredi
18 janvier 2017 à 20:34
 
 

Pisto a écrit
Je crois que ce genre de sujet montre à quel point la sphère mediatico-internet est à l'image d'un gosse de 14 ans, impossible de se concentrer sur un sujet précis et important (comme le vrai harcèlement). Dès qu'il aperçoit au loin une banal histoire de merde, il se laisse distraire pour son plaisir. Et tout comme un gosse, il ne sait même pas poser les bonnes questions.
DRAGUE ou HARCELEMENT? Bah oui c'est de la drague par définition et non ce n'est pas du harcèlement par définition. Abrutis.


Oui, traiter d'abrutis ceux qui ne sont pas d'accord avec toi est en effet très mature.


mercredi
18 janvier 2017 à 23:39
 
 

je traite d'abrutis ceux qui posent les mauvaises questions, pas ceux qui ne sont pas d'accord. Je faisais référence au titre du reportage visionable 2 vidéos plus tôt hein?

Le sujet n'est il pas plus intéressant que mes insultes complètement justifiées ? c'est pas moi qui prend les gens pour des cons et mon dieu, ce n'est pas si offensant et surtout je ne savais pas qu'il y avait un âge pour dire "abrutis".

Pas de panique, l'auteur n'est pas là, mais c'est sympa pour lui de prendre sa défense.





PS: dans ce dernier post j'ai traité le CEA de débile, un commentaire aussi?


Dernière modification le 19/01/17 à 01:30 par Pisto
mercredi
18 janvier 2017 à 23:53
 
 

En fait, le problème, c'est que tu (que l'on) imprime un raisonnement masculin sur cette histoire. Pour nous c'est une drague maladroite, pour les femmes, il faut remettre ça dans le contexte des incivilités qu'elles subissent au quotidien. Les fameux relous qui leur disent "madame t'es bonne" puis éventuellement "grosse pute" dans la rue, on pourrait croire que c'est du pipi de chat parce qu'on ne le constate jamais de visu, et il y a une très bonne raison pour ça, c'est que les relous ne le font que quand les filles sont seules. Et une fille qui se balade seule et qui entend des remarques comme ça ne se sent pas en sécurité au quotidien. La vérité c'est que dans les grandes villes les filles se font très régulièrement houspiller par des cons comme ça, et pas uniquement dans la rue. Il suffit de se pencher (ou de demander) pour ramasser des exemples à la pelle, au point que je m'en suis récemment étonné moi-même ("je peux pas croire que ça arrive aussi souvent, je vois pas ce genre de choses arriver quand je sors moi"). Et du dialogue que j'en ai eu avec des filles, je confirme également que ça n'arrive pas qu'aux top-models : "un trou du cul est un trou du cul, une bite n'a pas d'œil".

Partant de là, il est facile de voir comment ce genre de geste maladroit et sans conséquence pour nous peut sembler anxiogène et potentiellement dangereux pour elles. Rien que le fait qu'il y ait débat prouve bien l'existence d'un malaise profond et d'une faillite sociale conséquente. Et de temps en temps un mec qui drague innocemment prend pour les autres. C'est malheureux mais on en est arrivé là faute de tentative des autorités ou des parents de bien gérer leurs garçons puceaux et abrutis.


jeudi
19 janvier 2017 à 08:58
 
 

Gingembre
#30 Affreudisiaque

hohun a écrit
En fait, le problème, c'est que tu (que l'on) imprime un raisonnement masculin sur cette histoire. Pour nous c'est une drague maladroite, pour les femmes, il faut remettre ça dans le contexte des incivilités qu'elles subissent au quotidien. Les fameux relous qui leur disent "madame t'es bonne" puis éventuellement "grosse pute" dans la rue, on pourrait croire que c'est du pipi de chat parce qu'on ne le constate jamais de visu, et il y a une très bonne raison pour ça, c'est que les relous ne le font que quand les filles sont seules. Et une fille qui se balade seule et qui entend des remarques comme ça ne se sent pas en sécurité au quotidien. La vérité c'est que dans les grandes villes les filles se font très régulièrement houspiller par des cons comme ça, et pas uniquement dans la rue. Il suffit de se pencher (ou de demander) pour ramasser des exemples à la pelle, au point que je m'en suis récemment étonné moi-même ("je peux pas croire que ça arrive aussi souvent, je vois pas ce genre de choses arriver quand je sors moi"). Et du dialogue que j'en ai eu avec des filles, je confirme également que ça n'arrive pas qu'aux top-models : "un trou du cul est un trou du cul, une bite n'a pas d'œil".

Partant de là, il est facile de voir comment ce genre de geste maladroit et sans conséquence pour nous peut sembler anxiogène et potentiellement dangereux pour elles. Rien que le fait qu'il y ait débat prouve bien l'existence d'un malaise profond et d'une faillite sociale conséquente. Et de temps en temps un mec qui drague innocemment prend pour les autres. C'est malheureux mais on en est arrivé là faute de tentative des autorités ou des parents de bien gérer leurs garçons puceaux et abrutis.


/agree

Pour alimenter le débat, il faut forcément de l'audace pour aller accoster une fille qui nous plait. La définition de l'audace c'est: "Hardiesse qui ne connaît ni obstacle ni limite"
Forcément, le curseur va de "courageux" à "putain de relou", et chacun interprète à sa sauce...des deux cotés !


jeudi
19 janvier 2017 à 10:41
 
 


Répondre au sujet

Vous devez être identifié pour participer à ce topic.