l'asile.fr


8

La république des DRH - La Parisienne libérée

de Gingembre , le 05 octobre 2017 à 11:59 - (youtube.com) - 3 commentaires

Proposer une brève

Détail des votes

Il y a 8 pour et 0 contre. Ce qui fait au total 8 votes.

À lire cette semaine...

Pas fan du concept de reportage chanté...


jeudi
05 octobre 2017, 20:11
 
 

Selune
#2 Budmo !

Certes, par contre l'ensemble des interventions des DRH sont d'assez haut niveau... Mention particulière pour celui de la Française des Jeux...


vendredi
06 octobre 2017, 11:44
 
 

Oui ils vendent du rêve.

Enfin "rêve" n'est probablement pas le terme approprié...


vendredi
06 octobre 2017, 15:41
 
 


Ajouter un commentaire

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

# 20:38:45
(gwendal) Huawei privé d'Android [url] il est beau ce gouvernement américain libéralisme et économie ne font pas toujours bon ménage
# 17:46:36
(Pisto) à la recherche du scandale
# 17:46:20
(Pisto) 17:41:59 bah il ouvre la porte à ce qu'il veut, et si y'en a qui veulent l'ouvrir plus, ils peuvent enqueter mais le pb ici c'est qu'il n'y a rien ! LIbé c'est une bande de feignasse incapable de faire une investigation correcte, on le sait depuis 10 ans
# 17:43:12
(hohun) par contre, avec les données brutes et sans plus de contexte, on penche naturellement pour un viol. Et ça, un homme de lettres aurait dû le voir venir.
# 17:42:32
(hohun) alors après, en effet, je ne suis pas certain qu'il fasse l'apologie du viol
# 17:41:59
(hohun) 17:40:32 en effet, mais l'auteur a une responsabilité, en ne rentrant pas dans les détails, il ouvre la porte aux interprétations les plus sales
# 17:40:56
# 17:40:50
(hohun) encore un peu et ce sera elle aui le viole
# 17:40:32
(Pisto) 17:38:17 encore une fois, je ne dis pas qu'il n'y a pas eu VIOL mais les 4 lignes du texte ne sont en elles memes largement insuffisantes pour savoir.. et dans ces cas là mieux vaut etre sûr car sinon tu peux ruiner la vie de quelqu'un
# 17:40:13
(hohun) apparemment maintenant d'apres l'auteur elle était "réveillée et consentante". OKAIENT.
lire la suite de la tribune